Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La ville de Dieppe

Dieppe2  Dieppe

 

Dieppe… Une bien jolie ville, mais en période de tourisme, un vrai cauchemar ! Et en plus c’était le cirque ! Pas de chance pour nous…

Au cours de 4 « micro-caches » que nous avons pu découvrir cette ville et une partie de l’histoire de notre pays…. Un bien triste souvenir

 

Dieppe le cirque

 

Le débarquement canadien

« Le raid militaire de Dieppe, le 19 août 1942, fut la seule attaque majeure de la côte française sous l’occupation allemande, avant le débarquement des troupes alliées en juin 1944. Confié en grande partie aux troupes canadiennes, son objectif à accomplir en une journée, était de tester la possibilité de s’emparer d’un port intact, considéré à l’époque  comme une condition préalable au débarquement de la vaste force alliée qui devait aider à libérer l’Europe. (…) Sur les 6000 soldats qui se sont embarqués sur la côte Sud de l’Angleterre, 5000 étaient canadiens… »

 

Dieppe le mémorial2 Dieppe le mémorial

 

Le mémorial

 

Le port de Dieppe est scindé en 4 activités pour renforcer la vocation maritime de la cité Ango : le Transmanche, le commerce, la pêche et la plaisance. « Quatre atouts pour réussir le développement économique touristique de la côte d’Albâtre ».

Loin du bruit et de l’effervescence, nous avons flâné sur le port, regardé les bateaux, le phare et la mer… Le calme, quoi.

 

Dieppe le port  Dieppe Ferry

Dieppe le port2  Dieppe le port3

 

Le cimetière militaire canadien

En dehors de la ville, les pierres tombales du Régiment Essex Scottish… Pour la plupart des jeunes, voire de très jeunes hommes (19 ans !) ; c’est franchement très moche la guerre et sans vouloir faire dans le misérabilisme, je ne peux m’empêcher de d’avoir une pensée pour tous les conflits qui existent sur notre planète.

 

Dieppe cimetiere canadien  Dieppe cimetiere canadien3

Dieppe cimetiere canadien2

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article